Nitrates

Une vaste étude européenne (ENA) sur l’impact des pollutions aux nitrates montre que cela coûte, annuellement , 740 euros à chaque habitant de notre pays. Ce coût provient principalement d’une augmentation des soins de santé liée au développement de pathologies. L’élevage étant le premier responsable de cette pollution, les chercheurs conseillent une diminution de la consommation de viande.

Santé

La viande à bas prix incite les citoyens à en manger tous les jours. D’après le Conseil supérieur de la santé, le Belge mangerait quasi deux fois trop de viande rouge. S’il limitait sa consommation à 300g de viande par semaine, il ferait chuter son risque de cancer colorectal de 10 à 20 %. Cela permet aussi de diminuer les risques de développer des maladies cardio vasculaires, le diabète de type 2 et l’obésité. Tout bénéfice pour la Sécurité sociale.

Pollution des eaux

En Europe, l’élevage intensif des animaux est responsable de 50 %  de la pollution des eaux. Les causes sont principalement les effluents animaux et les nitrates qu’ils contiennent, les antibiotiques, les hormones, les produits chimiques des tanneries, les engrais et les pesticides utilisés pour les cultures fourragères.

C’est le contribuable qui doit payer notamment sous la forme de l’augmentation de sa facture d’eau.

Climat

Une étude, publiée dans la revue « Nature Climate Change », a évalué la taxe requise pour chaque type d’aliment afin de compenser les dommages climatiques qu’occasionne leur production. Le  Bœuf est le plus taxé, en raison des émissions liées à la déforestation, au méthane qu’émettent les bovins et l’empreinte carbone liée aux céréales nécessaires pour les nourrir. La taxe devrait se monter à 40% pour une diminution espérée de 13%.

Bénéfices de la taxe viande selon les chercheurs d’ Oxford

107000
107 mille morts évitées en 2020 au niveau mondial grâce à l’amélioration globale de la santé.

492000
492 mille morts évitées en 2020 au niveau mondial si on utilise la taxe pour promouvoir l’alimentation végétale.

600000000
600 millions de tonnes de CO² en moins en 2020 grâce à la taxe

 

 

La viande dans le monde: les impacts environnementaux

L’élevage bovin est responsable de 10% des émissions de gaz à effet de serre.

  • Elevage bovin
  • Autres émissions agricoles
  • Autres causes d'émissions de GES

Sources: Danish Council of Ethics

L’agriculture est responsable de 60% de la disparition des espèces

  • Agriculture
  • Autres secteurs

Sources: International Resource Panel (UNEP)

La Belgique importe 50% des aliments donnés au betail

  • Aliments produits en Belgique
  • Aliments importés

Sources: FAO

 

La viande représente un gaspillage alimentaire gigantesque, elle est 90% moins performante que les céréales ou les légumineuses au niveau nutritionnel

 

Les ruminants ( vaches , chèvres , moutons ) accaparent 86% de la surface agricole mondiale

  • % élevages de ruminants
  • % élevages poules et cochons
  • % céréales légumes pour les humains
  • % pour le Bio carburant

Source : P.Smith et Al 2013 Global Change Biology 19 2285-2302

Pourtant les ruminants  ne comptent que pour 8% des apports énergétiques alimentaires au niveau mondial.

  • % céréales légumes destinés aux humains
  • % viande de ruminants
  • % viande de poules , porcs

Source : P.Smith et Al 2013 Global Change Biology 19 2285-2302

La viande est un moyen peu efficace de nourrir les humains, car elle provoque un gaspillage de 90% du potentiel nutritif des plantes.

  • % d'énergie gaspillée
  • % d'énergie conservée

 

 

Video parallax content